Patientez, s'il vous plaît le site se charge

A Propos

Photographe Amateur passionné par la région où je vis

Photo de Valérie Navarro

MAIS QU EST-CE QUI FAIT COURIR JEAN-LOUIS ?

Petites routes de camargue, petite camargue, chemins à ornières conduisant à des manades disséminées ici ou là, grandes fêtes de la bouvine, défilés majestueux des arlésiennes, randonnée en Cévennes, tout l'attire, tout me ravit, reconnaissable, je vais inlassablement traquer la photo qui ne ressemblera à aucune autre, figeant un moment de convivialité, une chevauchée folle, la fureur d'un taureau, la quiétude d'une après midi au mas, la folie et l'ambiance d'une buvette, et soudain la magie d'un regard, d'un rire, le détail d'une selle, d'une main posée sur un trident, d'un enfant qui dort, qui joue.

Mon œil saisit un instant de beauté, de grâce, une situation baroque, une goutte de rosée sur la sansouïre, un éclat de rire. Il aime les gens de bouvine, les taureaux, les chevaux, ses amis, et cet amour apparait dans chacune de mes photos. Les amis ne s'y trompent pas qui se ruent à chaque lendemain de fête sur les clichés mis à disposition, pour vivre et revivre, à travers lui, encore et encore les moments qu'il a fixés. Les arlésiennes, dont il a sublimé les toilettes et les couleurs chatoyantes, regardent leurs portraits avec complaisance

Nadine Cadiére dit : Cet homme, à l'allure de baroudeur qui fait un instant s'embuer les yeux en amande des Arlésiennes, et cavalières a deux passions la photo et notre région, et nous comptons sur lui pour continuer à fixer de nos traditions l'image éternelle.

Vu par les amis

Photo de Valérie Navarro

Photo de Nicole Cabanel

2017 © CAMARGUECREA